focus live

Cave canem !

Cave Canem ! est une expression latine qui signifie « Prends garde au chien ! », un avertissement qui tranche franchement avec l’ouverture et la chaleur dégagées par ce jeune quartet. S’engageant dans la musique trad et les sentiers de l’Europe, il est composé de quatre musiciens issus d’univers musicaux différents. Réunis au complet, les quatre acolytes offrent une musique teintée de mille couleurs. Cave Canem ! en concert, c’est aussi bien la douceur de rythmes suédois et les rondeurs d’une mazurka, que la folie d’une bourrée qui se transforme en impro endiablée. Plusieurs compositions personnelles viennent se glisser au détour du chemin au cours de ce voyage aux colorations musicales variées et parfois surprenantes. Un groupe qui a du chien ! Avec violon, accordéon diatonique, guitare et percussions, Cave Canem!, aussi à l’aise en concert qu’en bal, séduit par l’énergie, l’enthousiasme, la fraîcheur, l’émotion et la vivifiante complicité entre ces quatre musiciens talentueux.



Sébastien Taminiau : violon

Sébastien a une formation musicale classique. Il commence le violon à l’âge de 5 ans, et, sa formation se termine au Conservatoire de Lille et de Bruxelles. Il a été, très jeune, initié à l’improvisation, dont il a suivi le cours au conservatoire. Il est attiré par des projets de tous horizons : théâtre, musique pour enfants…
Aujourd’hui, Sébastien donne des cours de violon, joue dans un trio de musique classique (“Ensemble éclisses”), un groupe de chanson française (Yvan Tjolle), un autre d’improvisation (Les Sons des cinés - www.lessonsdescinés.com) pour accompagner des films muets. Il est également violoniste dans Bach to Rock. Il a fait un stage de violon arabe et a participé au dernier album du Taraf des Haïdouks, maskarada. Enfin, depuis cette année, Sébastien effectue des remplacements réguliers à l’Orchestre National de Belgique. 

Kryztof Meyer : accordéon diatonique


Kryztof commence l’accordéon diatonique par hasard, en 1996, en essayant l’instrument de sa tante, avec qui il est parti en vacances. C’est le coup de foudre. Avant cela, il a suivi un cursus classique au piano, en académie. Durant son adolescence, il touche avec très peu de bonheur au violon et au saxophone ténor. Accordéoniste autodidacte, il intègre les Capiaux d’Sots en 1997, groupe à géométrie variable du Pays des Collines. Après une expérience avec le groupe Land, il intègre les Shrapnels (www.shrapnel-binde.org), groupe trash-folk-punk avec lequel il joue toujours aujourd’hui. Avant Cave Canem !, Kryztof monte quelques projets familiaux : les “Zildulvins” ou, plus récemment, les “Trois P’tits qu’ont l’Son” (avec Pierrot Delor et Martin Decorte dans un premier temps, puis Gilles Guenen et Julien de Borman). La rencontre avec Sébastien et Benoît a lieu en 2006, et c’est le début de l’aventure Cave Canem !
Kryztof donne régulièrement des stages d’accordéon diatonique et anime des cours à Bruxelles.


Benoît Minon : guitare


Benoît reçoit sa première guitare à 14 ans. Il faisait alors du punk-rock, du grunge, du Nirvana. Après cette période qui dure 3-4 ans, il découvre Radiohead, et son répertoire s’élargit. Dès le début, il joue en groupe, ce qui lui permet d’évoluer plus facilement. En 2002-2003, il découvre le jazz manouche et entre au Jazz Studio (Antwerpen). Il est actuellement élève au Conservatoire Jazz de Bruxelles. Il joue de la guitare acoustique et électrique. Pour lui, le jazz est la musique la plus libre qui existe, une approche plus qu’un style, une musique improvisée. Ce goût pour le jazz se ressent d’ailleurs très fort dans les morceaux qu’il compose pour Cave Canem ! Benoît a également joué dans les groupes Subsin (www.subsin.be) et Room-Service (www.room-service.be).

Pierrot Delor : percussions


C’est en Guadeloupe que Pierrot touche pour la première fois aux percussions. Il a alors 12 ans. C’était sur un kaa, énorme tonneau de rhum sur lequel est tendue une peau. Il a appris les rythmes petit à petit. Il a beaucoup joué seul. Bien qu’ayant participé à plusieurs stages, il apprend son instrument de manière plutôt autodidacte. A l’âge de 17-18 ans, il commence la batterie en jouant du grunge-metal dans le grenier d’un copain. Il a appris comme ça. A 20 ans, il joue avec Kryztof, son frère, qui lui fait découvrir les rythmes asymétriques et qui l’a amené à jouer toutes sortes de percussions. En 2005, il fait un passage au Jazz Studio avec Chris Joris, dont il partagera la scène avec le “Maria Palatine Ensemble”. Il joue actuellement avec “Ana Gonzales”, “Panocticon” (enterpanopticon.blogpspost.com), “Quand est-ce qu’on bosse ?”, la fanfare “Jour de Fête” (www.jourdefete.org), etc.


  1. focus live
  2. Cave canem !