Contact & adresse focus live: captation concerts et pièces de théâtre

Théâtre Loyal du Trac

LA COMPAGNIE

Un théâtre absurde, burlesque, ironique 

Le Théâtre Loyal du Trac se prépare doucement à fêter ses 25 ans. Depuis sa création en 1985, par 5 comédiens fraîchement sortis de l’IAD, le grotesque du sublime, le sublime du grotesque est le style de toutes les créations du Théâtre Loyal du Trac.

« L’absurde, le burlesque et le non-sens nous permettent d’accentuer les travers du caractère de l’homme. Dans nos spectacles, les gens ne sont pas fous, c’est leur réalité qui dérape, leurs habitudes qui grossissent, « leurs gestes » qui sont détournés, leurs univers qui sont bousculés Tous ces petits déphasages nous permettent de mettre en valeur leurs comportements avec leurs qualités et leurs défauts. »



Depuis 1993, la compagnie a opté pour des spectacles mélangeant théâtre, cirque et musique. L’arrivée de Sandrine Hooge, Jean-Pierre Pagliari et de Serge Bodart a permis au TLT de prendre sa vitesse de croisière. « Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu? » mis en scène par Jaco Van Dormael et joué 540 fois sur 5 continents a posé ses valises le temps d’accoucher de cette nouvelle création. 

Serge Bodart : musicien, compositeur et régisseur il rejoint la compagnie en 1994 pour la régie Thérèse et Simon. Passionné par la mise en valeur de l’image par le son et vice et versa, il apporte la notion de paysage sonore au travail de la compagnie.

Eric De Staercke : sorti de l’IAD, donnant cours à l’IAD, comédien, auteur, metteur en scène, fondateur de la compagnie. Il manipule le verbe, l’absurde et le burlesque.

 Sandrine Hooge : comédienne, auteur, sortie de l’Ecole de Cirque de Bruxelles elle arrive dans la compagnie en 1993 pour la pièce Thérèse et Simon. Elle amène avec elle le mouvement et l’expression corporelle.


  1. focus live
  2. Théâtre Loyal du Trac